Maya_Bay_Thailand

Laurence Ducros tient le salon de coiffure Tokoya à Marseille avec son mari, tous les deux sont des fans absolus de la Thaïlande. Ils y retournent régulièrement et ont eu le temps de découvrir les plages paradisiaques, les quartiers agités et les visites culturelles à ne pas rater. Préparez votre sac à dos, Laurence vous donne le programme ! 

Un hôtel fétiche
Pas un mais deux hôtels fétiches, à Bangkok.

Le U place Hotel à deux pas du quartier de Kao San Road où les routards du monde entier se retrouvent. On pourrait d’ailleurs s’attendre à ce que l’hôtel ne soit pas au calme, mais c’est tout le contraire. Bien caché tout au bout d’une petite rue qui ne paye pas de mine, l’hôtel est un petit paradis. La piscine entourée de verdure et d’immenses plantes exotiques, la déco très sympa et les chambres impeccables. Cet endroit est tenu par une famille thaïlandaise adorable qui prépare des petits déj’ délicieux. Sans compter le temple bouddhiste qui se trouve à l’autre bout de la rue. Zénitude totale !

Le Lemontea Hotel. Une déco moderne, des chambres au top, un accueil parfait. Ici aussi, l’hôtel se trouve au bout d’une rue improbable. Effet de surprise garanti avec une vue qui donne sur la fameuse Sky Tower — la plus haute tour de Bangkok — mais j’ai quand même une préférence pour le U place, peut-être parce que le Lemontea Hotel est un peu plus impersonnel. Cela dit il est très bien placé, tout près du quartier du Siam Center, LE quartier créateur Thaï et du Siam Paragon, un très grand centre commercial avec des marques du monde entier. 

Une adresse ou un quartier branché 

Justement le quartier de Siam Square où se trouvent tous les créateurs thaïlandais. Et là, c’est le kiff total ! Désolée de dire ça comme ça, mais à côté des thaïlandais, on est très frileux niveau mode. Eux sont vraiment dingues !! Sinon la bonne idée après une journée shopping : boire un cocktail au Sky Bar, sur le rooftop de la Sky Tower. La vue est complètement hallucinante.

Où goûter les meilleures spécialités locales 

Les meilleures spécialités locales se mangent… dans la rue ! Les thaïlandais mangent peu mais plusieurs fois par jour. Le long des trottoirs des villes ou villages, on trouve des petites échoppes ouvertes à toute heure, souvent tenues par des familles qui vivent sur place. La cuisine y est du coup délicieuse, faite maison. Idéal pour manger un véritable Pad thai ou un curry poulet coco.

Sinon, au Night Market dans le village de Thong Sala, sur l’île de Koh Phan Gan. On retrouve toutes les spécialités thaï cuisinées par les mamies. Brochettes de poulet, de crevettes arrosées de sauce épicée. Des pancakes aux bananes et bien sûr toutes sortes de curry coco. On s’assoit avec les touristes du monde entier et on se régale pour la somme de …2,50 € par/pers !!!

Faire la fête

L’incontournable Full Moon Party sur l’île de Koh Phan Gan à faire au moins une fois dans sa vie au milieu des milliers de touristes sur la plage de Haad Rin. L’ambiance est hallucinante mais j’avoue avoir une préférence pour la Jungle Party qui est un peu moins connue et moins fréquentée. La fête a lieu en pleine jungle où tout a été aménagé. Il y a des bars dans tous les coins, de quoi se restaurer (ben oui quand on boit pas mal c’est important de se nourrir !), la cabine du DJ et le dancefloor bien installés et surtout des hamacs accrochés à tous les arbres. Un cocon en pleine jungle ! Un p’tit coup de fatigue et hop un hamac. Bref : une ambiance géniale, on danse en buvant dans un ice Bucket — des petites bouteilles d’alcool avec du jus de fruits vendues dans un petit seau avec 2 3 4 pailles!!!

Un bain de culture 

À l’Art and Cultural Center Bangkok à deux pas de Siam Square. Les expos sont délirantes. Au rez-de-chaussé on peut boire un verre ou faire les boutiques et en suite visiter les expos aux étages supérieurs. 

La balade ou la visite incontournable 

L’incroyable temple de Wat Pho à Bangkok avec le boudha couché de près de 50 m de long tout d’or vêtu.

Le quartier de Khao San Road où tous les routards du monde se retrouvent. Il y a plein de petits restos, de bars et des boutiques avec des milliers de t-shirts, des casques « Apple »  à 10€, des lunettes Ray Ban a 5€. Et oui, la contrefaçon est reine ici.

La visite de Chinatown : le coeur de l’Asie en plein centre de Bangkok

Et surtout ne pas repartir sans avoir vu un match de boxe thaï. Ça peut paraître violent mais en Thaïlande c’est une institution. L’ambiance y est dingue (en gros, le l’OM des thaïlandais). 

Hors des sentiers battus 

La Thaïlande a la réputation d’être un pays de plus en plus touristique avec des plages remplies de milliers de touristes. Mais c’est faux ! Il reste des endroits où vous serez quasi seuls. Mais ça se mérite. Pour s’aventurer dans des coins bien gardés, il faut s’adresser aux Thaïlandais qui se feront un plaisir de vous aider.

Le souvenir a ramener

Un short de boxe thaï ; LE balai thaï (sérieusement, j’en ramène un un tous les ans. C’est encore mieux que l’aspi !) ; des épices, un éléphant en jade porte-bonheur, des dizaines de bracelets en tissus à acheter sur la plage, un bracelet en poil d’éléphant et des t-shirts de couleur fluo pour les ados avec les inscriptions Full Moon Party !

Un conseil avant de partir

Partir en sac à dos. La Thaïlande c’est le pays routard. Entre les bus, les bateaux avec des centaines de touristes, les sacs se retrouvent souvent enfouis les uns sous les autres. Alors avec un valise c’est l’enfer. Et, petit détail important : partir avec un  sac à dos quasi vide. On trouve tout sur place et trois fois moins cher !