photographe Olivier Richomme

People of Marseille par Olivier Richomme

Si « People of Marseille », la série photos d’Olivier Richomme interpelle par sa simplicité et sa sincérité, c’est que son auteur a su porter un regard neuf sur sa ville natale et ses habitants. Du vieil homme installé sur les rochers dès les premiers mois de l’année, aux groupes de jeunes qui se retrouvent à l’Escale Borely, le photographe montre en quelques images le quotidien de Marseille, sa lumière et ses particularités sans tomber dans le cliché.

Rencontre avec ce trentenaire au talent prometteur ! 

Depuis quand as-tu quitté Marseille pour Manchester ?
J’ai quitté Marseille il y a plus de dix ans (presque 15…!) et j’ai vécu entre Londres et Berlin avant de m’installer à Manchester.

Est-ce que tu reviens régulièrement ? Et quelle est la première chose que tu fais en arrivant ?
J’essaie de revenir au moins deux fois par an. La première chose que je fais quand j’arrive à Marseille c’est d’aller au WAAW dont ma soeur est propriétaire pour aller voir la « famille » ! Tous les amis sont là et je rencontre souvent des artistes, des personnes qui font partie du paysage culturel de Marseille. Ça aide à se remettre dans le bain !

Ce qui te saute aux yeux à chaque fois que tu reviens
Ce qui me saute aux yeux quand je reviens c’est combien la ville a changé surtout vers le Port et la Joliette. On voit des touristes en ville… C’est vraiment ça le plus surprenant. Voir des Japonais prendre Castellane en photo… C’était inimaginable quand j’habitais ici.

Si tu devais citer quelques noms qui t’ont influencés
Les photographes qui m’influencent… Ça dépend dans quel domaine mais les plus importants pour moi, Anders Petersen, Marie Ellen Mark, Alec Soth pour le documentaire mais aussi Harley Weir, Antoine D’Agata, JH Engstrom pour l’émotion. J’ai l’impression que plus j’avance moins je regarde le travail des autres, du moins en cherchant une influence. J’essaie de faire ce qui vient naturellement plutôt que d’essayer d’émuler quelque chose que j’ai déjà vu.

D’ailleurs, tu passes facilement d’un domaine à l’autre, de la mode aux portraits plus bruts de décoffrage…
J’aime la photo en général donc je m’amuse dès que j’ai un appareil dans les mains. C’est pour ça que je travaille dans la mode et la pub, la précision et la technique requises pour ce genre de photo me passionnent ; mais je fais aussi des portraits de musiciens et des clips de musique et bien sûr du documentaire. Donc je pense que je suis plutôt pluraliste dans la photo… Pas trop snob !

Tes derniers travaux personnels portent sur Naples et Marseille. On pourrait presque penser qu’il s’agit de la même ville en voyant tes photos ! Tu as fait exprès ?
Mes deux projets sur Naples et Marseille sont partis de mon attraction vers les villes portuaires et en particulier autour de la Méditerranée. Mon idée ce serait de partir de Marseille et de faire le tour de la mer en documentant les gens qui peuplent les villes comme Athènes, Istanbul, Tel Aviv, Alexandrie, etc… Je trouve que beaucoup des « problèmes » politiques contemporains sont concentrés autour de la Méditerranée et j’aimerai bien pouvoir montrer les caractères communs des villes côtières. Donc je suis ravi de d’entendre dire que les deux projets se ressemblent parce que c’est vraiment mon intention.

On vous laisse découvrir un extrait de « People of Marseille » ci-dessous, mais pour voir l’ensemble de ses travaux, le mieux est de visiter son site internet ici

People of Marseille ©Olivier RichommePeople of Marseille ©Olivier Richomme
People of Marseille ©Olivier RichommePeople of Marseille ©Olivier Richomme
People of Marseille ©Olivier Richomme People of Marseille ©Olivier RichommeSérie « People of Marseille » – Crédit photo: Olivier Richomme


> Site web d’Olivier Richomme