Okjo marseille malmousque corniche

Marseille change, ça ne fait aucun doute. Parmi les contributeurs et contributrices de ce changement, il faut désormais compter Gaëlle Zovi la propriétaire de Okjö, une boutique zéro déchet située à Malmousque. Derrière cette nouvelle enseigne, au nom qui évoque le premier glacier disparu en Europe, la volonté de cette ex-journaliste bordelaise de nous accompagner vers une consommation plus locale, durable et éco-responsable. Animée par une constante bienveillance, elle réussit à nous convaincre que les bonnes décisions ne sont pas si compliquées à adopter, encore faut-il être bien conseillé. Ça tombe bien, Okjö est là pour ça !

Si sa conscience écologique lui dicte depuis longtemps l’urgence de devoir agir à titre individuel, Gaëlle Zovi explique avoir changer ses habitudes domestiques progressivement avant de se rendre compte du rôle qu’elle pouvait jouer à plus large échelle. Le déclic, elle l’a eu en pensant à ses enfants, héritiers de nos erreurs, à qui elle se refuse de devoir rendre des comptes dans 15 ou 20 ans. Sa nature investigatrice la pousse depuis à déjouer le vrai du faux dans tout ce qui se lit et se dit sur le sujet. Son idée : réunir en un lieu – son « lieu ressource » – des produits écologiques de qualité qu’elle a préalablement testé. Un endroit dans lequel les clients puissent poser des questions et prendre le temps d’être conseillés. La pédagogie étant d’après elle la clé pour convaincre les consommateurs de la nécessité d’agir.

C’est avec cette exigence dans le sourcing responsable et cette envie de partager ses expériences, que Gaëlle a ouvert Okjö en juin dernier – une boutique pour une transition zéro déchet – sur la Corniche, en plein Malmousque. Elle sait qu’il faut parfois du temps pour se défaire des mauvais réflexes – même en étant motivé –, et que la variabilité de la qualité des produits ne nous aide pas toujours à accélérer le mouvement.

Pour ne citer qu’un exemple parmi d’autres : combien de shampoings solides (et à des prix assez élevés) faut-il acheter avant de trouver le bon si personne ne nous guide dans notre recherche ? Ce genre de petites déceptions, quand elles s’accumulent, finissent par dissuader. Et pour Gaëlle, l’enjeu d’ouvrir une boutique comme Okjö était précisément de proposer cet accompagnement personnel qui n’existe pas sur les nombreux e-commerces spécialisés. Dans la même veine, chaque mardi, la naturopathe Julia Mateo livre ses conseils pour une routine beauté naturelle à base de cosmétique 100% végétale.

Dans la boutique, la sélection est répartie entre trois univers : le ménage, l’équipement de la maison et les soins pour le corps ; et dément le préjugé d’une écologie punitive que seuls les écolos convaincus pourraient supporter. Ici, on a envie de tout avoir chez soi.

Quand on lui demande de citer quelques produits phares de sa boutique, Gaëlle nous parle de percarbonate utilisé pour blanchir le linge – un produit brut bien plus efficace que n’importe quelles lessives industrielles –, les fameux wraps en cire d’abeille pour remplacer le film étirable et sa très bonne sélection de déodorants naturels !

Vous savez ce qu’il vous reste à faire avant d’aller chercher votre pizza au Bar de la grande terrasse ou de descendre sur les rochers pour une pique-nique en bord de mer…


Okjö Marseille
106 Corniche Kennedy, 13007 Marseille.