louise et rosina Le StockolmSyndrome

Louise et Rosina, Le Stockholmsyndrome

Il y a près de 8 ans, Louise Helldorff et Rosina Therén quittent leur Suède natale pour s’installer à Marseille. Les deux jeunes femmes passionnées de mode ne tarderont pas à faire connaissance et à devenir amies. Une amitié qui les amènera à créer leur marque de prêt-à-porter Le Stockholmsyndrome, en 2010. Des imprimés colorés, des coupes féminines délicatement rétro, des matières fluides… nous les avons rencontrées dans leur atelier-boutique pour voir Marseille à travers leurs yeux.

Farniente :  Les moments off pour moi (dixit Louise) c’est quand je peux aller au Bikram Yoga Studio très tôt le matin, à l’heure où Rosina est bien occupée à donner le biberon à ses petits jumeaux de quelques mois à peine. On n’est pas très farniente en fait ! 

Une virée arty : Le MaMo d’Ora Ito. Nous y avons passé beaucoup de temps cet été, tout le monde visite la Cité Radieuse — les touristes, les branchés, les familles — c’est très agréable de voir ce mélange. 

Une source d’inspiration : Les gens, Marseillais ou Suédois ! 

La dernière adresse que vous avez découverte : Kulte & Friends, la dernière bonne idée de Kulte pour faire connaitre les jeunes créateurs en leur consacrant un étage de la boutique rue Francis Davso. La collection Le Stockholmsyndrome y sera d’ailleurs présentée à partir de mercredi. 

Boire un verre : Au Sunlight Social Club à Malmousque, un bar roots et cool avec une vraie âme. L’apéro avec les habitués du quartier, les baigneurs… C’est tellement différent de ce que l’on peut trouver en Suède.

Un déj sur le pouce : Nous mangeons rarement à l’heure du déjeuner. Ça serait plutôt un pique-nique à 15h après avoir fait quelques courses chez Biocoop à Castellane, le meilleur magasin bio.

Pour danser : La Dame Noir Dancing, et oui toujours…

Le cadeau de dernière minute : Facile ! Une pièce Le Stockholmsyndrome.

À instagramer : Nils et Elis, Le Stockholmsyndrome babies (les petites jumeaux de Rosina) !

Ce que vous trouvez à Marseille et nulle part ailleurs : Les Calanques et les voitures garées sur les trottoirs !