INDISCIPLINE_03 © Mars Connect

L’interview « Summer Never Ends » d’Alcaline

Mardi 11 août. L’été bat son plein, les rues de la ville sont souvent vides et les plages bondées. Mais certains d’entre nous n’ont pas déserté les lieux, pour preuve les bonnes occasions de sortir continuent de s’offrir à nous. Aujourd’hui, nous confions notre soirée à Indiscipline, le duo féminin qui réunit Alcaline Jukeboxbabe et Calamity Flow. Carburant à l’instinct et au background, le binôme qui négocie des virages entre époques, genres et sonorités, sera derrière les platines au Jardin Montgrand pour la quatrième session des Apéros Dansants de Kulte. Avant de filer passer ses disques, Alcaline nous donne les clés d’un été qui ne meurt jamais.

Voici l’interview « Summer Never Ends » d’Alcaline Jukeboxbabe. 

Un album à mettre en boucle
« Eden » du duo Evererything but the girl (Ben Watt et Tracey Thorn)

Un disque que je peux réécouter inlassablement depuis plus de trente étés. Douze plages de balades pop new wave tropicale minimale, typique de cette mouvance hybride des (bonnes) années 80. La bande son d’un hamac à l’ombre des pins penchés ou à glisser dans le radio K7 d’une vieille mini Austin sur une route de Camargue…

Une série TV
« Master of Sex »

J’ai la veine de visionner la saison 3 en ce moment, 24h après la diffusion aux US. L’histoire du tandem Bill Masters / Virginia Johnson dont l’étude scientifique a révolutionné l’approche du sexe et du plaisir, notamment féminin, au début des années 60. La série qui fait encore grimper le mercure, mais avec une grande élégance, une esthétique qui explore l’intimité comme rarement, des personnages complexes, ambivalents, fouillés. 

Un beau gosse 
Mark Ruffalo. 
Définitivement.

De sa filmo la plus « cinéma d’auteur » (de « Eternal sunshine of the spotless mind » à « The Normal Heart » en passant par « Zodiac ») à ses apparitions les plus mainstream (Hulk dans « Avengers »), ce mec me fait un effet………. Je défie toute fille de rester impassible devant le potentiel érotique de sa moustache dans « In the cut » de Jane Campion.

Une beauté
Le sentier du littoral qui mène du bas du village au port du Niel sur la presqu’ile de Giens, à Hyères.

Beauté brute, donc précieuse en trois couleurs : Emerald, Sapphire, Gold…. dont la bande-son serait en effet la musique du groupe de filles new yorkais ESG dont le funk mat, martial, sans fioritures, est parfaitement assorti à ce paysage.

Un bouquin
Celui que je viens de refermer : « Jours tranquilles, brèves rencontres » de Eve Babitz.

Chroniques / mémoires d’une égérie, groupie (au sens noble du terme) d’artistes (cinéma, arts, musique…) de la scène californienne des années 70. Touchant, prégnant, profond et léger à la fois. Des instantanés d’une époque, un portrait ciselé, subjectif mais finalement universel, d’un certain milieu, sans potins ni « name dropping »mais avec vraie écriture. 

Une lubie
S’acheter (cette année encore) un vernis improbable (vert lagon, bleu roy, jaune citron), lequel restera (cet été encore) intact  !

Un vêtement facile
Une robe. des tas de robes. une foultitude de robes. Qu’on enfile et que l’on porte comme un souffle d’air.

Un vêtement plus difficile
Le short. L’idée vestimentaire estivale qui semble facile mais qui comporte une palanquée de difficultés. Il faut être certaine de trouver le sien, celui de ses fesses, celui de son âge, celui qui te sera fidèle de la plage jusqu’en soirée. C’est le faux-frère de la robe, pas toujours ton ami.

Un voyage
Palerme. Mon échappée belle d’un été récent.

Un voyage en solitaire, déconnectée du wifi, conditions parfaites pour découvrir une ville bourrée de contrastes, généreuse et pauvre, crade et sublime, altière et populaire. Les espadons géants sur les étals de marché, la cour d’un palazzo dont la ruine transpire encore la majesté, les icônes religieuses à tout coin de rue bénissant les poubelles en grève, les arancine dévorées en marchant, de l’art contemporain dans une église, le balnéaire suranné de la baie de Mondello…

Retrouvez Alcaline Jukeboxbabe et Calamity Flow sur MixCloud
Sur Facebook sur leur page Indisciplinecrew

Et sur le site de Kulte ici


Les Apéros Dansants – Jardin Montgrand & Kulte
Mardi 11 août – Indiscipline
Entrée gratuite à partir de 18h

35 rue Montgrand – Marseille

Retrouvez aussi Alcaline Jukeboxbabe au Café des épices le 26 août dans le cadre des apéros champêtres « Sous les oliviers ».