Hummus2

Le houmous nous veut du bien

The Lancet Global Health vient d’établir un classement des 187 pays du monde selon la qualité de leur régime alimentaire. La mauvaise nouvelle c’est que la France arrive en 137e position. Et la bonne nouvelle, c’est qu’on va pouvoir se rabattre sur le houmous et les falafels puisqu’Israël tire son épingle du jeu en arrivant à la 9e place du classement. 

L’étude publiée sur la revue médicale The Lancet Global Health livre un rapport accablant sur les habitudes alimentaires des pays occidentaux. La France ne faisant pas exception à la règle, arrive en 137e position tandis que certains pays d’Afrique comme le Sierra Leone ou le Mali arrivent en tête du classement. Un résultat un poil surprenant qui repose pourtant sur une évaluation assez simple : l’utilisation ou non de certains aliments — avec d’un côté ceux considérés comme bons pour la santé (les fruits et légumes, les légumineuses, les noix, les céréales complètes, les poissons…. les fibres alimentaires), et de l’autre, ceux considérés comme malsains (les viandes rouges, les boissons sucrées, les acides gras saturés et trans… et le sodium). En bref, les régimes alimentaires majoritairement végétariens à forte teneur en fibres et légumes sont jugés plus sains. 

Rien de très révolutionnaire, mais une superbe excuse pour se jeter sur les assiettes de nos voisins méditerranéens, bien mieux classés que nous. Et parmi eux, le régime israélien qui se retrouve en tête des pays occidentaux et des pays du bassin méditerranéen. Et qui dit Israël, dit houmous, falafels et salades de légumes frais.

Mais il serait dommage de parler des vertus alimentaires du houmous sans aborder son pouvoir symbolique. C’est ce qu’a voulu faire Trevor Graham — un cinéaste australien — avec son film « Make hummus not war ». Si Israéliens et Libanais se livrent depuis toujours une bataille sans merci pour déterminer la paternité de cette fameuse purée de pois chiche à l’huile d’olive, les traditions de partage autour de l’assiette de houmous semblent pourtant les rapprocher.

On avoue qu’il ne nous en fallait pas tant pour avoir envie d’un falafel arrosé de houmous particulièrement ceux de l’incontournable restaurant Au Falafel, 5 rue de Lulli… en attendant que la France remonte dans le classement !


Au Falafel
5 rue de Lully 13001 Marseille