steph la boops

Les inavouables de Stéphanie (La Boop’s)

Il y a quelque temps, Stéphanie quittait son job de vendeuse chez Sessùn pour se consacrer à sa passion : la photographie. Depuis, elle immortalise avec beaucoup de talent des jeunes femmes, principalement nues et souvent perchées sur des talons, en noir et blanc. Avec élégance et sophistication, loin d’être vulgaires, ses clichés représentent à ses yeux « une nécessité organique, brute, irréfléchie, salvatrice », comme elle l’explique elle-même. Après plusieurs séries (Antidote, Take me to the Edge ou À ma fenêtre), elle fait poser ses modèles (jamais professionnels) dans des alcoves, l’intimité d’une chambre ou sur les banquettes d’une jolie voiture. Après plusieurs expositions à Marseille (chez Cut and Mix, Moblur ou au Phonographe) et à Paris, Stéphanie a dévoilé un premier fanzine érotique, intitulé « Ouhlala ! ». Aujourd’hui, elle se pose un instant en notre compagnie pour nous révéler quelques petits secrets inavouables. Rencontre.

Ta plus grosse honte en public ?
J’ai beau réfléchir, je ne vois pas. En même temps je n’ai honte de rien et j’emmerde les gens !

La chanson que tu adores écouter en secret ?
Sans hésitation et ce n’est pas un secret (on connaît mon goût pour les années 80 !) : Eurythmics – Sexcrime.

Un concert auquel tu as assisté et que tu assumes moyennement ?
Oui-oui ! Mais bon, j’ai l’excuse de mon fils sur ce coup ! Un grand moment et une tournée de gastro en rentrant !

Ton péché mignon pas vraiment mignon ?
Je ne peux pas résister à du fromage à toute heure.

Ta petite manie inavouable ?
Je me gratterais pendant des heures l’intérieur des oreilles avec un coton tige.

Un achat que tu n’as jamais assumé ?
Une veste en léopard, décidément pas faite pour moi. Je n’aime pas qu’on me remarque et quand je la porte, pour le coup, on ne voit que moi !

Le pire truc que tu as fait quand tu étais ado ?
J’en ai fait voir à ma mère, quand j’y pense ! Je fuguais, je préparais un sac, le jetais par la fenêtre, je disais que j’allais voir ma cousine qui habitait à côté et en fait je prenais le train et je finissais en technival ou en squat. Bref une sacrée période de ma vie que je ne regrette pas. J’étais une putain de rebelle en souffrance !

Le plus grand tue l’amour pour toi, c’est quoi ?
Les ongles !!! Je ne vois que ça.

Un aveu que tu ne feras jamais à ta mère ?
Maman je crois que tu sais déjà beaucoup trop de choses on va en rester là pour te préserver !

Le film que tu adores et qui te fait honte ?
Je crois tous les Bruce Willis, je ne sais pas pourquoi ! J’ai dû les voir des centaines de fois.

Le dessin animé que tu regardes encore ?
Si c’était le cas ce serait Les Cités d’or !

Un vêtement moche que tu as dans ta penderie et que tu aimes porter ?
Mais je n’ai aucun vêtement moche ! Aux yeux des autres peut être, mais pas pour moi !

Ton injure fétiche ?
« Mais putain tu me casses les couilles ! »

Liens :
http://di-domenico-stephanie.format.com
http://www.laboops.com/
> Instagram La Boops


« Les inavouables » par Madmoiselle Julie
Journaliste, DJette avec Girls on the rocks, fondatrice de Disco & Tacos, mélomane et très curieuse avant tout, Julie a fondé en 2008 le webzine Madmoiselle Julie, sur les tendances sous toutes leurs formes, de la mode à la musique en passant par la gastronomie.