Louise coste

Fraîcheur ! S’il fallait choisir un qualificatif pour désigner Louise Coste, ce serait sans aucun doute celui-là. Avec un regard de femme fatale qu’un grand sourire espiègle vient sans cesse adoucir, un look street sophistiqué qui en met plein la vue, et une énergie communicative qui abattrait des montagnes, impossible d’échapper aux radiations positives que nous envoie cette jeune graphiste et DA. À 26 ans, et après avoir fait les Beaux-Arts de Marseille puis un master en graphisme, Louise a choisi d’exercer ses talents en freelance. L’année dernière, elle a aussi eu la très bonne idée, avec deux de ses amis, de lancer MIEL, un média qui met en lumière des artistes émergeants du monde entier et nous fait découvrir des sons inconnus. Après seulement quelques mois, cet univers léché, entretenu par des playlists et interviews hebdomadaires, a tapé dans l’oeil de Rinse France qui accueille depuis maintenant 5 mois l’émission We Do Miel !

Big success donc, sacrément mérité, qui en dit long sur l’avenir de la pétillante Louise sur qui nous ne pouvions que jeter notre dévolu.

Place à son interview « Figure de style » !

– Si tu étais une couleur
Coucher de soleil, sans hésiter.

– Si tu étais un accessoire
Une manucure originale qui colle au mood du moment. 


©Mermere

– Un fashion faux-pas
Mettre des chaussettes Nike avec des chaussures Adidas, ou inversement… 

– Une décennie
Les années 2000.

– Si tu étais un personnage de fiction
Mrs Smith, femme fatale dangereuse, j’adore.

– Un mega snobisme
Décortiquer les crevettes aux couverts… Je le fais tout le temps, on m’a dit plusieurs fois que c’était l’enfer, moi j’adore. 

– Si tu étais une référence absolue
Le designer Pierre Paulin, pour ses fauteuils que j’adore.

– Si tu étais un vêtement iconique
La confiance en soi, c’est la seule chose qui te rendra canon quoi que tu portes.

Louise Coste

– Une tenue du dimanche
Un gros ensemble de survet monochrome bien oversize, une paire de lunettes, une paire de Nike et un joli sac. 

©Mermere

– Si tu étais une mode passagère
La drill, c’est un style musical qui pète en ce moment, j’adore. Ça vient de Chicago et ça s’est ensuite beaucoup développé en Angleterre, mais je ne suis pas sûre que ça dure dans le temps. 

– Une envie tenace
Se préparer pour aller en soirée à Londres. 

– Si tu étais une longue histoire
La danse et la musique, c’est une histoire qui ne finira jamais jamais jamais pour mon plus grand plaisir. 

Crédit des photos prises en bord de mer : ©Mermere. 


Le portfolio de Louise Coste
wedomiel.com