Arabstazy

Arabstazy à l’U.Percut

Arabstazy live à l’U.Percut, entre extase mystique et transe électronique

À tout ceux qui n’iront pas en pèlerinage au Cabaret Aléatoire ce samedi 5 décembre, l’U.Percut propose une expérience inédite de syncretisme musical et visuel, dans l’univers d’un collectif franco-tunisien prometteur :  Arabstazy.

Loin des ayatollah de l’actuelle mode orientale, qui nous inondent de clichés post-coloniaux, Arabstazy fait figure de franc-tireur en jouant pour son propre compte. Collectif fondé en 2013 par une poignée d’artistes répartis entre Tunis, Paris et Berlin, ils organisent leur indépendance en produisant leurs propres soirées, et en éditant leurs tracks sur Shouka – épine en Arabe – leur label maison.

Ils établissent d’impensables liens entre les différentes pièces du puzzle de l’identité Nord-Africaine, passant sans problème de l’ésotérisme Soufi aux possessions Stambeli… Ainsi, entre les mains du jeune collectif, l’esprit syncrétique de la transe nord-africaine s’exprime pleinement.

Un véritable pied de nez à l’orientalisme et une fenêtre vers ce que le Maghreb, coincé entre Afrique, Méditerranée et Arabie peut produire comme schizophrénie contemporaine.

Réuni en live band pour la première fois en France, Mettani, Waf et Deena Abdelwahed présenteront leur nouveau projet Chaos made in Tunis, précédé d’une sombre messe discoïde signée Phred Noir.

Nicolas Veidig-Favarel


Arabstazy
Samedi 5 décembre – 19h
U.Percut, 127 rue Sainte 13007 Marseille