©LouEscobar

5 idées pour survivre à la rentrée

Parce que tout le monde commence à parler d’été indien et qu’il faut bien trouver des aspects positifs à la rentrée, nous vous proposons un tour rapide des trucs sympas à faire dans les jours qui viennent.

Faire des emplettes bradées
Après des années d’absence, la grande braderie du centre-ville est de retour. Samedi 3 septembre, de 10h à 19h, une dizaine de rues seront entièrement rendues piétonnes pour accueillir les stands d’une centaine de commerçants. Autre bon plan, pour celles et ceux à qui la rentrée donne des envies d’achats : le vide-dressing organisé par le Burger’s Banquet ce dimanche.

Passer un dimanche au Ballet National de Marseille
13220787_1157451147633367_7624309185818074854_o
Dimanche 4 septembre, le Ballet National de Marseille ouvre ses portes au public à l’occasion du lancement de sa nouvelle saison. Au programme : extraits de spectacles du répertoire du BNM, ateliers pour enfant et adulte, et brunch délicieux cuisiné par Catapulpe (menu complet ici). Une belle façon d’accueillir le public et de lui faire découvrir un aperçu des activités prévues dans l’année. Retrouvez le programme sur Facebook ici 

Prendre une bonne résolution
Avant de se laisser abattre par la reprise du boulot, et d’oublier le pas de danse qui nous a accompagné tout l’été, (re)mettons nous au sport et profitons des journées portes ouvertes proposées par le Centre Chorégraphique Olga Semenova ce week-end. Des cours de danse, de yoga ou de remise en forme qui sont de vraies valeurs sûres depuis plus de 20 ans à Marseille. 

Une virée aux Rencontres de la Photographie à Arles
arles ©toiletpaper
Parce qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire et que l’affiche des Rencontres de la Photographie signée Toilet Paper est parfaite. Aussi parce que les expos ne vont pas tarder à prendre fin, on file  un week-end ou une journée à Arles.

Tester un nouveau restaurant
Cet été, de nouvelles tables ont vu le jour à Marseille. Il est grand temps de se remettre dans le coup en testant les spécialités mexicaines de la nouvelle Taqueria Toka en haut de la rue Sainte ; toujours rue Sainte mais au numéro 27, Pastis et Olives propose de bons plats de bistrot midi et soir ; au Cours Julien, le bar à vins et restaurant Le Tire-Bouchon invite régulièrement des chefs à investir leur cuisine ; et la Piscine de Florent Manaudou avec Georgiana aux fourneaux continue de faire parler d’elle.


Crédit photo : Lou Escobar pour Les Marseillaises